La législation pour la voiture sans permis

La législation pour la voiture sans permis

L’obtention d’un permis de conduire est une tâche difficile mais surtout très chère. Ainsi, si vous souhaitez conduire, il existe une alternative à cela : celle de conduire une voiture sans permis. Voici ce que la règlementation européenne dit.

Les voitures sans permis

Les voitures sans permis sont des petites citadines, appelées également par le nom « voiturette ». Souvent, il s’agit d’un quadricycle ou d’un trois roues à moteur. L’absence de la nécessité du permis de conduire est surtout due à son petit gabarit et à la limitation de performance. Il est possible de conduire ce type de véhicule à partir de 14 ans. Les voitures sans permis sont caractérisées par les critères suivants :
– Ne pas faire plus de 50 cm3
– Ayant une vitesse maximale n’excédant pas les 45 km/h
– Ayant une puissance maximale de 4 kW (5,6 CV)
– Peser 350 kg vide
– Ayant 2 places

Qui peut conduire ces voiturettes ?

En France, on peut conduire ce type de véhicule à partir de 16 ans. Pour les personnes nées avant le 01/01/1988, conduire une voiturette ne nécessite ni code ni permis de conduire. Pour ceux qui sont nés avant le 19/01/2013 et après le 01/01/1988, la conduite de voiturettes nécessite un permis AM ou BSR. Le permis AM est un permis obtenu après une formation théorique et d’une formation pratique de conduite d’une durée de 7 heures.

Quelques informations pratiques

Sachez que si vous avez une voiturette, le contrôle technique n’est pas obligatoire, toutefois, un entretien régulier est nécessaire, généralement tous les 5.000 kilomètres. Il faut également savoir que l’assurance de responsabilité civile est obligatoire pour votre sécurité et celle des autres. Malgré le fait qu’il soit possible de conduire une voiturette sans permis, certaines auto-écoles proposent quand même des cours d’initiation à la conduite.

Share This

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *